Prochain Rassemblement Juin (2018) 15 - 16 - 17 Juin à St Georges Des Gardes
  Prochain Rassemblement  Juin (2018)   15 - 16 - 17 Juin à St Georges Des Gardes

Département : La Lozère - Région : Languedoc - Roussillon

Juin 2001

Reportage - initier et réussir un Rassemblement avec 243 habitants... c'est fou...

Le début d’une Grande Aventure

 

En juin 2000 au retour du 13ème Rassemblement des St Georges de France, la nouvelle se répandit comme une traînée de poudre : notre maire avait accepté d’organiser le 1er rassemblement du nouveau millénaire. Un défi pour notre petite commune, il ne restait plus qu’à tenir ce pari.

 

Dès le mois de septembre, une première réunion a rassemblé la population de St Georges de Lévéjac autour d’une cassette vidéo nous faisant découvrir l’ambiance d’un rassemblement des St Georges de France.

Une association de St Georges de Lévégac fut constituée. Afin de répartir le travail, 9 commissions furent créées avec deux responsables par commission.

 

L’animatrice cantonale et l’animatrice de l’OTSI s’occupent des démarches officielles : autorisation préfectorales, licence débit de boisson, sponsorisation, demande de subventions, etc… s’inspirant des dossiers transmis par d’autres St Georges ayant déjà organisé ce Rassemblement.

Une personne est chargée de prendre contact avec des entreprises pour les objets souvenirs ; on apprend à négocier pour obtenir les meilleurs prix.

 

L’hébergement est une commission particulièrement sensible. Il s’avère difficile d’obtenir des chiffres précis pour réserver à l’avance. Or notre petite commune et ses environs ont une capacité d’accueil limitée.

Pour la buvette et le buffet, deux jeunes habitués des Rassemblements des St Georges se donnèrent à fond pour trouver le matériel adéquat qui permettrait de satisfaire nos hôtes d’un W.E.

La plus grande difficulté pour nous était de trouver une structure permettant d’accueillir tous les St Georgeois dans les meilleures conditions. L’immense chapiteau (solution retenue après débat) s’avèrera être le bon choix, puisque malgré la météo peu clémente (et c’est un euphémisme) tout le monde put s’abriter et faire la fête.

 

Par les circuits touristiques proposés, nous voulions donner un aperçu de la diversité et des atouts de notre région : Gorges du Tarn, Caves de Roquefort, hameau caussenard, Aven Armand, ballades en barque ou en canoë. Des élèves de BTS tourisme nous ont aidés en réalisant un petit livret sur la Lozère.

 

Le système « tickets » achetés au camion-banque (prêté gracieusement par le Crédit Agricole de Mende) sécurisait le paiement et permettait également aux visiteurs de s’approvisionner en espèces pour aller faire le marché des produits du terroir.

 

Après un peu de répit au moment des fêtes de fin d’année, un appel aux bénévoles est lancé sur le bulletin municipal. 250 personnes au moins sont nécessaires pour assurer le bon déroulement du week-end. Pour une commune de 243 habitants, le pari semble un peu et même complètement fou aux yeux de certains. Cela nous motive encore davantage, car pour une manifestation de cette envergure, nous n’avons pas le droit à l’erreur. Chaque responsable de commission s’occupe de recruter toutes les bonnes volontés disponibles : parents, amis, amis des amis, St Georgeois d’origine, St Georgeois d’adoption, résidents secondaires, etc…

L’hiver 2000-2001, on vit se multiplier les réunions, tantôt par commission, tantôt les responsables autour du président et maire, chacun exposant la situation du moment, les difficultés rencontrées. D’autres se retrouvaient pour la confection des roses…

 

Plus la date fatidique approche, plus la tension monte : a-t-on prévu assez de repas ? Comment permettre de suivre la célébration dominicale à tous ceux qui le désirent, alors que notre église du 13ème siècle (superbement décorée pour la circonstance) ne peut accueillir qu’une centaine de personnes ? Etc… etc…

 

Dès l’arrivée des premiers cars, sapeurs-pompiers, gendarmes, secouristes sont présents pour assurer la sécurité de tous. Des bénévoles titulaires de l’AFPS ont fait une journée de remise à niveau pour être efficaces en cas de nécessité.

 

Le seul élément que l’on ne put maîtriser, ce fut la météo, et les 9 et 10 juin 2001, les St Georgeois ont pataugé dans la gadoue malgré la remorque de paille répandue sur le terrain. Cela n’entama pas la bonne humeur et une ambiance conviviale et festive régna du vendredi soir au dimanche soir faisant dire à tous les participants, bénévoles ou gens du crû qui avaient osé braver la pluie :

 

           « C’était Extraordinaire !! »

 



l'Assemblée générale le dimanche 10 juin 2001 St Georges de Lévéjac

Association Nationale des Saint Georges de France
Siège social :

16 Place de la Liberté

86130 St Georges les Baillargeaux

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Saint-Georges-de-France depuis 1988